Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

jardin organisé

Comment prendre soin du jardin en hiver, au printemps et en été

Pour avoir un jardin sain il faut en prendre soin toute l’année, mais les saisons ne sont pas toutes les mêmes et chacune demande des soins spécifiques pour la pelouse, les plantes et les fleurs. Heureusement, pour ceux qui ont un petit jardin, le soin et l’entretien de la verdure n’est pas une tâche impossible : les bons outils et quelques précautions suffisent.

Le secret d’un jardin luxuriant est un soin constant . En effet, pour avoir toujours une pelouse saine et accueillante, il ne suffit pas d’en prendre soin uniquement lorsque le climat est doux et que les sorties en plein air sont rendues agréables par le soleil printanier. Après tout, les fleurs et les plantes nécessitent une attention à tout moment de l’année, et en particulier la chaleur de l’été et les mois rigoureux de l’hiver peuvent mettre à rude épreuve la résistance du vert, compromettant sa santé pour le reste de l’année.

Chaque saison nécessite également un type de soin spécifique : les jardiniers professionnels le savent bien, mais des notions similaires ne sont pas difficiles à mémoriser et à mettre en pratique, surtout pour ceux qui ont un petit jardin et disposent des  bons outils . Voici les fondamentaux pour prendre soin de la verdure de la maison de manière autonome, durant l’hiver, le printemps et l’été sans recourir à une aide extérieure.

Comment entretenir le jardin en hiver

L’hiver est une saison particulière au cours de laquelle le jardin ne donne peut-être pas le meilleur de lui-même en termes de floraison des plantes et des arbres, mais il doit tout de même être bien entretenu et maintenu en ordre. Ces opérations réalisées en fin d’automne et en hiver sont indispensables pour que le jardin soit prêt à entamer un nouveau cycle à la saison à venir .

LIRE  Comment couper le verre trempé

Parmi les travaux d’entretien, la préparation du sol ne manque pas. La pelouse doit être raccourcie à la tondeuse, les mauvaises herbes doivent être éliminées et les feuilles ratissées, tandis que le sol doit être aéré et irrigué (sans exagérer) pour éviter qu’il ne se tasse trop. Les plantes les plus robustes doivent être taillées pour leur permettre de bien fleurir au printemps, tandis que les plus délicates doivent être protégées du froid, en ramenant celles en pot à l’intérieur et en protégeant les autres par des opérations de paillage.

L’entretien des outils de travail est un autre aspect à ne pas sous-estimer. En hiver, cela peut être fait grâce au fait que les outils ne sont pas utilisés avec la même intensité que pendant les autres saisons, et en effet, il est également recommandé d’éviter qu’une inactivité prolongée ne les endommage.

Comment entretenir le jardin au printemps

Au printemps, le jardin recommence enfin à fleurir. Si pendant l’hiver la pelouse, les fleurs et les plantes ont été correctement traitées, les travaux à effectuer dans les premiers mois de la saison seront moindres, mais non moins importants pour permettre au jardin de s’exprimer au mieux tout au long de la saison. an.

La pelouse doit donc être débarrassée de toutes feuilles et branches sèches, de même que les plantes et arbustes  doivent être taillés et éventuellement éclaircis ; après quoi vous pouvez procéder à l’aération, à la fertilisation et au semis des fleurs, tandis que la terre des jardins et des parterres de fleurs doit être nettoyée. Entre mars et avril, dès que la température s’adoucit, il devient possible de sortir les plantes les plus délicates ou de les exposer à nouveau à l’atmosphère .

LIRE  Les peintures anti-moisissures : de quoi s'agit-il, comment fonctionnent-elles et comment sont-elles utilisées ?

Une fois le jardin préparé et ensemencé, il faut enfin modifier ses critères d’entretien : en effet, durant les mois de printemps la pelouse doit être irriguée plus souvent (mais toujours en tenant compte des précipitations quotidiennes) et l’herbe doit être tondue plus de façon régulière.

Comment entretenir le jardin en été

En cette saison, les pelouses, les plantes et les fleurs risquent de souffrir de la chaleur, des fortes variations de températures et des climats qui peuvent être extrêmement secs ou excessivement humides, et doivent être traités en conséquence. S’il n’a pas encore été préparé, il est maintenant temps de construire et de mettre en œuvre un système d’irrigation qui se charge de donner à boire au vert en l’absence de pluie.

L’irrigation peut avoir lieu le soir ou le matin pour ne pas évaporer immédiatement l’eau, alors qu’en ce qui concerne la fréquence il n’y a pas de règle absolue : l’important est que la nouvelle irrigation n’ait lieu qu’après que l’eau de la précédente ait été déjà été absorbé . La tonte de la pelouse (à effectuer lorsqu’elle est sèche) est une autre opération qui doit être répétée plus fréquemment que d’habitude car l’herbe pousse plus vite ; dans cette période, cependant, l’idéal est de conserver les fils plus longtemps en réglant une hauteur de coupe plus élevée pour la tondeuse à gazon .

L’entretien des haies et le désherbage sont également indispensables en cette période, même si la chaleur les rend encore moins agréables qu’à l’accoutumée. Les plantes peuvent également être fertilisées avec du compost fait maison, tandis que les plus délicates – si elles sont en pots – doivent être déplacées vers des zones qui ne sont pas constamment exposées à la lumière directe du soleil. Il en va de même pour les jardins et les cultures plus fragiles , qu’il convient de protéger du soleil par des opérations de paillage (par ailleurs utiles pour éloigner les mauvaises herbes).

LIRE  Conseils pour éviter de mauvaises odeurs de tuyaux