Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

famille

Grandes familles : que peut récupérer le petit dernier ?

Quand on est maman d’une grande famille, il est nécessaire de savoir faire le tri pour gagner de la place. Vêtements, jouets, accessoires divers, il y en a ceux qui peuvent être jetés ou donnés aux plus nécessiteux. En même temps, ceux qui sont récupérables peuvent aller directement dans l’armoire du petit dernier. Retrouvez dans ce qui suit tous les articles ayant été utilisés par les aînés et qui peuvent encore convenir à leur petit(e) frère ou sœur.

Les vêtements chauds

Comme présent, à la naissance de votre enfant, le vêtement bébé est un des plus offerts. Petits pyjamas, bodies, jolis ensembles, vous serez gâtés par vos proches en vêtements neufs. Pour compléter la garde-robe de votre enfant, vous pourrez compter sur les vêtements chauds récupérés des aînés.

Ces habits profitent d’une longévité remarquable, alors qu’à peine la saison passée, la taille ne convient plus à celui pour qui ils ont été achetés. Voilà pourquoi il est possible de récupérer ces types de vêtements, parce qu’ils n’ont presque pas servi.

Quasiment neufs, ils peuvent encore apporter le même niveau de confort et de chaleur dont votre enfant a besoin pour le prochain hiver. Doudoune matelassée, coupe-vent en polyester, anorak, manteau… le fait de les garder pour le plus jeune vous permettra de faire d’importantes économies d’argent lors de votre prochain shopping.

LIRE  Conjugopathie : quand les couples partagent des troubles

Les vêtements légers de bonne qualité

Contrairement aux vêtements chauds, les habits légers peuvent être récupérés par le petit frère ou la petite sœur, s’ils sont encore en bon état. Il est possible, par exemple, de garder le pantalon, le body à manches longues, ou le petit ensemble dont la couleur, la texture et la fermeté sont restées intactes.

Faites tout de même attention en ce qui concerne les culottes, les chaussettes, les bavoirs et les mouchoirs. Même s’ils sont encore comme neufs, ils ont été en contact direct avec la peau et pourraient être à l’origine de quelques désagréments. Comme chaque enfant a des niveaux de sensibilité différents, des sous-vêtements de seconde main pourraient donc être à l’origine de démangeaisons ou d’irritations risquant de perturber leur confort et leur bien-être.

Les couvertures

Il est inutile d’acheter de nouvelles couvertures si celles des aînés sont encore de qualité. Assurez-vous simplement qu’elles remplissent encore parfaitement leur rôle qui est de couvrir, de protéger et d’apporter le niveau de chaleur idéal. Qu’elles soient en coton, en laine, ou en cachemire, l’essentiel est qu’elles ne soient pas éraflées ou trouées.

Également, si elles sont faites avec de la matière duveteuse, faites en sorte de les envoyer à la blanchisserie et de les laisser s’exposer au soleil plusieurs semaines avant leur utilisation.

En effet, lorsqu’elles restent cachées au fond de l’armoire pendant des mois, les couvertures sentent le renfermé, le moisi, etc. Et lorsque votre enfant est sensible aux allergènes, il risque fort d’avoir des réactions cutanées ou des problèmes respiratoires si la couette, la gigoteuse, ou le plaid ne sont pas bien assainis. D’où l’importance de bien les nettoyer avant d’en faire usage.

LIRE  Mangakakalot.com : lire des mangas en ligne

Les livres de contes et les ouvrages scolaires

Si les aînés en prennent bien soin, les livres peuvent toujours être récupérés et réutilisés par les plus jeunes. Il suffit de les dépoussiérer et d’en changer l’emballage si nécessaire, et les voilà à nouveau prêts à servir. Et si les pages tendent à se détacher, emmenez-les simplement chez un relieur professionnel pour en renforcer l’attachement. Il vous suffit d’apprendre à vos enfants comment les entretenir si vous tenez à ce que ces ouvrages tiennent plusieurs années.

Les chaussures et les sandales

Si le petit dernier n’a aucun problème particulier au niveau de ses membres inférieurs, il n’y a pas de raison pour qu’il ne puisse pas récupérer les chaussures de ses grands frères et sœurs.

Cependant, vous devez vous assurer que les souliers et les sandales en question sont encore en excellent état. Languette bien en place, semelle non usée, système de fermeture intact, cuir souple, intérieur sain… Tout doit être impeccable pour ne pas déformer la démarche de votre enfant, irriter sa peau, ou lui générer des mycoses.

Les jouets et accessoires de jeu

S’il y a des jouets dont les aînés ne veulent plus, ils peuvent les offrir au petit dernier, tout comme ils l’ont fait avec leur pyjama, leur blouson, ou leur couette. Il vous appartient en tant que parent de vérifier si la taille, la forme et la texture de ces objets conviennent ou pas à l’âge de votre benjamin.

Comme ce dernier n’est pas toujours en mesure de reconnaître le danger, il se pourrait qu’il les avale ou les insère dans son nez, par exemple. Il est donc de votre devoir en tant que parent de redoubler de vigilance.

LIRE  Tout ce que vous devez savoir sur le collant polaire

Parmi les accessoires de jeu que le petit peut récupérer figurent ainsi le trotteur, les peluches, les figurines de grande taille, les poupées, etc.  Par contre, les objets qui doivent être gardés hors de sa portée sont : les billes, les pâtes à modeler, les perles, les fils, etc. En bref, ne lui donnez pas tout ce qui pourrait l’étrangler, l’asphyxier ou l’intoxiquer.

Il est d’usage de récupérer des articles ayant appartenu aux aînés pour les transmettre aux plus jeunes. Ce qu’il faut simplement, c’est de toujours mettre en avant le confort et le bien-être du petit dernier avant de décider des objets à lui donner.