Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

femme allongée sur lit

Comprendre les mécanismes de la paralysie du sommeil

La paralysie du sommeil est un trouble qui peut survenir lors de l’endormissement ou du réveil. Le sujet ne peut ni bouger ni parler, il est véritablement paralysé. Ensuite, il a deux possibilités : lâcher prise ou se battre. Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ? Quels sont ces symptômes ? Quelle est la cause de ce phénomène et comment le traiter ? Voici les réponses à ce propos !

Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil fait qu’une personne allongée sur son canapé 2 places est incapable de bouger ou de parler. Seuls les yeux et les muscles respiratoires sont actifs.

Lors d’un épisode de paralysie du sommeil, les personnes ressentent toutes les sensations de façon très réelle, comme si elles étaient éveillées. Ce type particulier de parasomnie se distingue par l’incapacité du sujet à bouger volontairement. De plus, le patient a des hallucinations et se sent menacé parce qu’il est incapable d’appeler à l’aide.

Symptômes de la paralysie du sommeil

Le principal symptôme de la paralysie du sommeil est le fait d’être éveillé au lit. Les personnes atteintes de cette maladie croient qu’elles sont encore éveillées lorsqu’elles dorment. Elles sont complètement conscientes durant cette période.

En fait, le cerveau supposé endormi semble actif pendant cet état. Certaines personnes peuvent également avoir des hallucinations pendant la paralysie du sommeil, telles que des taches aveugles ou d’autres phénomènes sensoriels. Le corps reste paralysé, donc le mouvement n’est pas possible.

De plus, divers symptômes cognitifs tels que la faiblesse musculaire ou la confusion peuvent survenir.

Qu’est-ce qui cause ce phénomène ?

LIRE  Linkuma : La plateforme innovante pour le netlinking de qualité

Plusieurs facteurs contribuent à l’apparition de cette parasomnie. La plupart sont liés au mode de vie, bien que la paralysie du sommeil puisse également être un symptôme de la narcolepsie, une maladie plus grave et invalidante.

Ceci est extrêmement rare et la grande majorité des personnes qui subissent des épisodes de paralysie du sommeil font face au stress, à la fatigue, au manque de sommeil ou à la consommation d’alcool et de médicaments psychotropes.

Des horaires de sommeil irréguliers peuvent également perturber les cycles de sommeil. Des changements majeurs tels qu’un déménagement, un deuil ou d’autres traumatismes peuvent aussi être une source d’anxiété et contribuer à l’apparition d’épisodes de paralysie du sommeil.

Comment traiter la paralysie du sommeil ?

En cas de paralysie du sommeil, essayez de vous détendre et de respirer lentement. La plupart des gens veulent savoir comment arrêter la paralysie du sommeil. Le repos (comme dormir à heures fixes) est une des nombreuses solutions qui peuvent aider à limiter ce phénomène. De même, effectuer des exercices de respiration et essayer de se défaire de ses soucis peut aider à arrêter la paralysie du sommeil.

Toutefois, la clé pour surmonter la paralysie du sommeil est la relaxation. C’est plus facile à dire qu’à faire, bien sûr, mais chaque fois que cela vous arrive, dites-vous que c’est un phénomène tout à fait naturel et concentrez-vous sur votre respiration pour vous calmer. Plus vous êtes calme, plus vite, vous pourrez sortir de la paralysie et vous réveiller efficacement.

Un autre moyen d’éviter la paralysie du sommeil consiste à utiliser un mobilier fonctionnel. Il y a de nombreux canapés confortables qui vous permettent de vous sentir détendu pendant que vous êtes dans votre espace nuit. Ils sont utiles, car ces personnes veulent avoir des matelas avec une ouverture facile pour mieux profiter de leur confort. Optez également pour des meubles simples à déplier si vous changez souvent de position au milieu de la nuit.

LIRE  Les conséquences d’une mauvaise literie sur votre santé

L’expérience de la paralysie du sommeil peut être traumatisante et provoquer de l’anxiété au moment d’aller au lit la nuit suivante. En revanche, si elle est fréquente ou devient invalidante au quotidien, entraînant une fatigue diurne, il est préférable de consulter un médecin. Un traitement antidépresseur peut être prescrit.

« Malgré les précautions et les techniques décrites ci-dessus, le conseil est justifié lorsque les épisodes de paralysie du sommeil deviennent très fréquents, lorsqu’ils ne surviennent pas au réveil, mais à l’endormissement, et lorsque vous êtes également anormalement somnolent pendant la journée », a suggéré le professeur Isabelle Arnulf. Dans ces cas précis, la cause est recherchée et un médecin peut fournir des médicaments pour restaurer la force musculaire pendant le sommeil paradoxal.